Avoir des enfants
Apprendre > Documentation

Avoir des enfants

Publié juillet 2008

Introduction

Le syndrome lymphoprolifératif lié à l’X (XLP) est une maladie familiale rare qui peut se transmettre d’une génération à l’autre. Toutefois, il existe également des cas où une nouvelle victime du syndrome XLP ne présente pas d’antécédents familiaux de ce syndrome.

Le but de cette brochure est d’expliquer la probabilité pour des individus atteints du syndrome XLP de transmettre la maladie aux générations futures.


Femmes porteuses du syndrome XLP

Q. Ma fille est porteuse du syndrome XLP. Quels sont les risques qu’elle ait un enfant atteint de la maladie ?

R. Si votre fille a des enfants avec un partenaire qui n’est pas affecté génétiquement par le syndrome, alors pour chaque grossesse, il y a un risque sur quatre qu’ils auront :

Résumé.

Pour les femmes porteuses du syndrome XLP, il y a 50% de risques d’avoir un enfant atteint du syndrome. Il y a 25% de risques d’avoir un garçon atteint du syndrome et 25% de risques d’avoir une fille porteuse de la maladie.


Hommes atteints du syndrome XLP

Q. Mon fils a le syndrome XLP. Quels sont les risques qu’il ait des enfants atteints de la maladie ?

R. Une caractéristique frappante des maladies liées à l’X est que les caractères liés à l’X ne peuvent se transmettre de père en fils.

Si votre fils a des enfants avec un partenaire qui n’est pas porteuse du syndrome XLP, alors :

Un homme atteint du syndrome XLP qui a subit une transplantation de moelle osseuse afin de guérir du syndrome risque cependant d’être infertile dû à la chimiothérapie associée à ce traitement. Vous devriez consulter votre médecin qui sera en mesure d’ordonner des tests de fertilité.


Test génétique

Grâce au récents progrès de la médecine, il est à présent possible de dépister le syndrome XLP avant la grossesse. Un test génétique préimplantatoire est une procédure qui consiste à étudier le patrimoine génétique des embryons obtenus par des technologies de reproduction assistée (TRA) telles que la fécondation in vitro (FIV), et sélectionner des embryons spécifiques non atteints afin de les transférer à une femme avant que sa grossesse ne commence. Veuillez consulter un médecin à ce sujet.


Notes de bas de page

Édité Avril 2009.

Clause de non-responsabilité

Cette fiche de renseignements n’a qu’un but éducatif et n’a pas pour intention de représenter un avis médical. L’information fournie ici ne doit pas servir au diagnostic ou au traitement d’un problème de santé ou d’une maladie. Ceci n’est pas un substitut à des soins pro- fessionnels.


Téléchargement PDF
XLP Research Trust - Avoir des enfants (Avril 2009)
XLPRT-Having-Children-FR-Apr-09.pdf